L’autonomie des îles dans des États européens

Translated title of the contribution: The autonomy of the Faroe Islands within the Danish Kingdom

Research output: Contribution to journalArticlepeer-review

Abstract

Le politicien et juriste féroïen Edward Mitens a décrit en
1950 le nouvel arrangement sur l’autogouvernement ( home rule
arrangement ) féroïen comme instituant non pas un État mais un
pays avec la qualité partielle d’État. C’était une description juste.
L’acte sur l’autogouvernement avait en effet institué au niveau
local un certain nombre d’autorités proches de celles d’un État et
eut pour conséquence que les autorités étatiques danoises ont dû,
dans une large mesure, se retirer de la sphère proche des citoyens
féroïens. L’acte sur l’autogouvernement fêtera, en avril 2023, son
75 e anniversaire et il est encore, malgré quelques modifications,
le cadre constitutionnel de la vie de 54 000 personnes environ
(févr. 2023) vivant dans les îles Féroé.
Le but du présent article est de décrire le modèle de l’autogouvernement
féroïen et de tenter de l’insérer dans une
perspective théorique en réfléchissant à sa nature et à son statut
constitutionnel. Tout d’abord, il y aura une courte introduction
historique. Ensuite, son contenu et sa relation avec le Royaume
danois seront discutés. Enfin, une description et une perspective
critique seront données des récits théoriques concurrents sur
l’autogouvernement.
Translated title of the contributionThe autonomy of the Faroe Islands within the Danish Kingdom
Original languageFrench
Pages (from-to)405-414
Number of pages10
Journal Revue française de droit administratif
Volume39
Issue number3 Mai-Juin
Publication statusPublished - 2023

Keywords

  • self-governing
  • self-governments
  • Faroe Islands
  • Kingdom of Denmark
  • Denmark
  • laws
  • home-rule

Fingerprint

Dive into the research topics of 'The autonomy of the Faroe Islands within the Danish Kingdom'. Together they form a unique fingerprint.

Cite this